Les Irlandais

erceau du whisky, l’Irlande a longtemps été chef de file de la production et avant de connaitre un véritable crack au 19° siècle sous le double effet de la prohibition aux Etats-Unis et de l’inexorable montée en puissance de l’Ecosse voisine, le whisky irlandais tenait le haut du pavé. Un tournant est cependant pris fin 2007 avec un renouveau du whisky irlandais sous l’impulsion d’acteurs puissants comme Irish Distillers et sa marque phare Jameson, Diageo qui a relancé Bushmills et Cooley avec son Connemara qui ravive la flamme de l’Irish single malt.
Le whisky irlandais est généralement distillé trois fois dans un pot still, alambic charentais à repasse, procédé qui produit une eau de vie fine et légère aux accents fruités très prononcés. Et contrairement à l’idée répandue que le whisky irlandais n’est jamais tourbé, le Connemara est bien tourbé et son mode d’élaboration puise bien dans la tradition.

Voici les 6 résultats